Côte d'agneau au romarin, purée de patate douce

11:50


Clair que l'été est terminé, place aux petits plats d'automne reconstituants et réconfortants. A la maison, la patate douce a toujours eu la faveur de mon fils. Un peu sucrée, une texture qui fond dans la bouche. En plus, on peut y cacher des carottes ni vu ni connu ! L'agneau est une viande au goût un peu marqué mais les petits côtes sont tendres comme tout et avec le romarin, c'est carrément bien ! La cuisson, presto (un site pour tous où vous pouvez trouver plein de recettes rapido autour de l'agneau) ! Quelques minutes des deux côtés et c'est prêt. Je ne mets pas de jus rendu car il me semble un peu gras pour les tous petits mais vers 2 ans en le déglaçant avec un peu d'eau, c'est permis !

Côte d'agneau au romarin, purée de patate douce
Pour 2 portions

1 belle côte d'agneau (pour obtenir 40 g de viande sans gras)
250 g de patate douce
2 cuillères à soupe de crème liquide
1 petite branche de romarin
1 cuillère à café d'huile d'olive ou de tournesol
2 pincées de sel
1 pincée de poivre

Préparation et cuisson de la purée de patate douce. 
Peler la patate douce puis la couper en gros cubes. La faire cuire dans de l'eau bouillante avec une pincée de sel ou bien à la vapeur. Egoutter puis écraser la chair avec un presse-purée ou une fourchette. Ajouter la crème et bien mélanger.

Préparation et cuisson de la côte d'agneau. 
Saler et poivrer la viande et la badigeonner avec l'huile. Poser le romarin dessus. Faire chauffer une poêle et y faire cuire la viande sur les deux faces. Servir de suite - coupée ou hachée en veillant à bien enlever le gras - avec la purée.

Vous aimerez peut-être

0 choses à lire

Droits réservés

Copyright 2009-2015 - Tous droits réservés. Les textes et les photos de ce blog ne sont pas libres de droit.